Frugès et Le Corbusier

Un peu de plus et on pourrait passer à côté de la cité Frugès et ne pas la voir. Je ne vous referais pas l’histoire de la cité Frugès (d’autres pages internet le font déjà), mais quelques éléments historiques sont à noter. 1/ Dans les années vingt, à Bordeaux, rares sont les personnes a avoir déjà vu une toiture terrasse. 2/ Lors de la seconde guerre mondiale, les alliés, pensant viser un convoi transportant Hitler, ont bombardé la voie ferrée et une partie de la cité Frugès toute proche. Voilà pourquoi on pourrait passer à côté de la cité ouvrière sans la voir…

Les volets que Le Corbusier n'avait pas prévu.

Les volets que Le Corbusier n’avait pas prévu. Il ne faut pas voir là la malveillance des habitants. Non, lors du bombardement de la voie ferrée, les volets et les fenêtres de cette maison on volé en éclats. Lorsqu’il a fallu reconstruire, les habitants on fait ce qu’ils savaient faire. Oubliés donc les fenêtres bandeaux, oubliés donc les volets roulants. Vive les volet Z. On trouve aussi plusieurs maisons recouvertes d’une charpente en bois à deux pans couverte de tuile en terre cuite, condamnant la toiture terrasse offerte par Le Corbusier. Il fallait pourtant bien palier aux infiltrations d’eau. A bordeaux dans les années vingt, personne ne sait traiter une étanchéité de toiture terrasse. Alors on fait ce qu’on sait faire : une charpente en pin. Oubliée donc la toiture terrasse, oublié donc le jardin d’agrément (le jardin au sol étant prévu par le concepteur pour le potager).
Il n’empêche que quelques maisons ont conservé ou retrouvé leur allure originel. Petite série de photos.

Différents états de conservation

Deux types de maison, au premier plan : une maison gatte-ciel, derrière, maison zig zag isolée

Toiture terrasse

Maison type Zig Zag isolée

Disparition, travail de polychromie

Advertisements

Une réflexion sur “Frugès et Le Corbusier

  1. Bonjour,

    Si vous souhaitez en savoir plus à propos de la cité Frugès de Le Corbusier et de ses habitants, je suis à l’initiative d’un projet concernant la mémoire de ce quartier atypique :

    http://lamachineahabiter.com/

    N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s